Le prix et son histoire

  Le prix Social Bd est un prix des lycéens décerné à une bande dessinée abordant des questions socioculturelles, économiques ou politiques. Il existe depuis 2016 en Bretagne.

****

– Le prix 2019 –

  La quatrième édition du prix Social Bd (2018-2019) s’est déroulée ce jeudi 2 mai après-midi aux Champs libres de Rennes. Malgré un terrible dragon à trois têtes défendant l’accès à ce beau centre culturel qui nous accueille depuis 2016, plus de 250 lycéens et professeurs venus d’une dizaine de châteaux bretons sont venus célébrer ce mariage d’amour entre bande dessinée et SES.

dessin Lomig et Zanzim

Dessin de Lomig et Zanzim réalisé en live

   Nos deux dessinateurs rennais préférés étaient de nouveau de la partie et nous ont offert un superbe dessin à quatre mains qui a eu un énorme succès auprès des élèves. A voir nos deux compères se lancer à l’assaut du dragon armés d’un seul crayon, on ne doute plus une seconde de la force de la culture et en particulier de ce que propose la bande dessinée contemporaine. La belle sélection 2018-2019 l’atteste (ici).

   Les Brigades d’Interventions Critiques ont rythmé l’après-midi : avec tantôt une mise en scène originale (Giant), des textes forts (Akkinen – vidéo ici -, Le Travailleur de la nuit, Vies volées) et toujours l’envie de partager sa passion pour un album (Aile froide, Au bout du fleuve) les lycéens ont témoigné de beaucoup de ferveur et d’imagination. Lomig et Zanzim ont évoqué leur métier de dessinateur ainsi que leur travail en cours ou achevé sur leurs derniers albums (Peau d’homme pour Zanzim, Dans la forêt pour Lomig).  Leurs dessins en direct ont capté toute l’attention de la salle suspendue au ballet de leurs crayons.

Petites masterclass de Zanzim en vidéo (ici) et de Lomig (ici et )

   Comme chaque année, une table ronde avec deux auteurs de la sélection (Mayalen Goust pour Vies volées et Iwan Lépingle pour Akkinen), animée par deux élèves et leur enseignant de SES a permis de montrer le lien étroit entre ce prix de bande dessinée et les problématiques économiques, sociales, politiques contemporaines. Deux auteurs très disponibles et proches des élèves que nous tenons à remercier chaleureusement !

Table ronde Prix Social Bd 2019

    Les deux élèves animateurs de la table ronde nous font revivre l’événement et nous donnent leurs impressions dans une émission de radio enregistrée dans leur lycée (ici).

   Le moment fort de cet après-midi fut évidemment l’annonce de l’album lauréat de l’édition 2019. C’est le récit très dynamique, engagé et graphiquement parfait du Travailleur de la nuit de Léonard Chemineau (dessin) et Matz (scénario) qui remporte cette édition. Bravo aux auteurs et à leur maison d’édition Rue de Sèvres ! Le podium est complété par Vies volées (Mayalen Goust et Matz) et Aile froide (Rochette).

   Les animations et rencontres autour du prix Social Bd 2019 se sont terminées par la traditionnelle séance de dédicaces à laquelle Mayalen Goust, Iwan Lépingle, Zanzim (de bas en haut à gauche de la photo ci-dessous) et Lomig ont volontiers contribué. Merci à eux et à la librairie M’enfin, partenaire du prix, d’avoir tenu un stand à cette occasion.

IMG_20971

   Toute l’équipe de SES en bulles travaille déjà avec la bibliothèque des Champs libres (merci Katell !) sur la présélection du prix 2020. A très vite !

[plus de photos du prix 2019 dans la galerie de la page d’accueil du blog]

***

– LE PRIX 2018 – 

  Pour cette troisième édition (2017-2018), nous avons organisé comme précédemment notre grand rendez-vous culturel autour de la bande dessinée aux Champs libres de Rennes le jeudi 24 mai 2018. Fidèles au poste, les dessinateurs rennais Lomig et Zanzim ont de nouveau initié les lycéens présents au métier de dessinateur-scénariste de bande dessinée…

Zanzim et Lomig

… et nous ont offert une magnifique prestation dessinée en direct !

dessin Lomig et Zanzim

  Le petit « plus » de cette année 2018 fut la constitution de Brigades d’Interventions Critiques (BIC) de la part des élèves pour chacun des albums en sélection. Seul ou en binôme, ils sont montés courageusement sur la scène des Champs libres pour défendre leur album préféré devant trois cent personnes. La meilleure manière de rappeler qu’il s’agit avant tout d’un prix de Bd dédié aux lycéen-ne-s !

  Une table ronde, coanimée par deux lycéennes et leur professeur, a réuni Mélanie Allag, dessinatrice de L’Anniversaire de Kim Jong-Il et Julie  Dachez, scénariste de La Différence invisible. Elle fut ponctuée de moments forts, comme celui où Julie Dachez a expliqué aux lycéen-ne-s présent-e-s son engagement absolu pour mieux faire connaître le syndrome Asperger, une des facettes possibles du Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA).

table ronde

  Ces deux albums sont arrivés dans un mouchoir de poche à l’issu du vote de tous les lycéens de Bretagne qui ont participé au prix avec leurs enseignants de SES et professeurs documentalistes. C’est finalement L’Anniversaire de Kim Jong-Il de Mélanie Allag (dessinatrice et coloriste) et d’Aurélien Ducoudray (scénariste) qui fut lauréat du prix Social Bd 2018. Un beau récit sur une enfance en Corée du Nord au cœur d’une sélection particulièrement relevée !

prix Mélanie Allag

Mélanie Allag recevant le prix Social Bd 2018

Le prix 2018 en vidéo (réalisée par les élèves eux-mêmes !) c’est ici !

  Tous les auteurs présents ont manifesté une très grande simplicité, disponibilité et générosité dans leurs interventions et leurs échanges avec les lycéens et organisateurs de cet événement. Un grand moment de partages autour du neuvième art et des problématiques sociétales.

**

– LE PRIX 2017 –

  Pour la seconde édition (2016-2017), le jeudi 18 mai 2017 avait permis de réunir 350 lycéens et professeurs dans la salle de conférence des Champs libres. Un véritable aboutissement du projet, avec un après-midi qui s’était déroulé en trois temps forts :

  1. Une animation sur la Bd par les dessinateurs Lomig et Zanzim qui travaillent à l’atelier Pepe Martini de Rennes (collectif réunissant une douzaine de dessinateurs). Parmi les albums récents de ces deux passionnés, on peut citer Le cas Fodyl (Lomig) et L’île aux femmes (Zanzim)

    Les deux dessinateurs avaient dessiné en direct avec une caméra projetant sur grand écran la progression de leur travail : effet assuré ! Voici le magnifique résultat :Lomig-et-Zanzim

    Dessin de Lomig et Zanzim, Champs libres de Rennes

  2. Une table ronde avec Blandine Métayer, comédienne et coadaptatrice de son seule en scène Je suis top! en bande-dessinée, ainsi que Bast et Ferenc, les deux auteurs de Doigts d’honneur.
  3. La remise du prix suivie d’une séance de dédicaces avec échanges entre les auteurs et les élèves.

  Parmi les six albums en compétition cette année là (Je suis Top !, Doigts d’honneur, L’essai, Zaï, Zaï, Zaï Zaï, La menuiserie, Love story à l’iranienne), c’est la bande dessinée Je suis top ! de Blandine Métayer, Véronique Grisseaux et Sandrine Revel qui avait remporté le prix d’une courte tête devant l’album de Fab Caro. Cet album met en lumière les inégalités hommes-femmes persistantes dans la société française et en particulier dans le monde de l’entreprise. Blandine Métayer, tout comme les auteurs de Doigts d’honneur, avait insisté sur le fait que le féminisme est un humanisme et que ce combat, en France, en Égypte et dans de nombreux pays, a besoin d’être soutenu par la jeunesse.

*

– LE PRIX 2016 –

  La première année (2015-2016), l’association SES en bulles n’avait pu mener son projet jusqu’au bout en organisant aux Champs libres de Rennes un après-midi d’animation sur la bande-dessinée et la remise du prix. Nous avions en effet été contraints d’annuler cet événement au dernier moment en raison d’un mouvement social lié à la loi travail. Le prix avait été décerné à L’Arabe du futur de Riad Sattouf.

Publicités